Château de la Faisanderie

En 1796, l'ancien terrain où se trouvait la faisanderie des princes de Conti (à proximité des anciennes écuries, sur la route de la table de Cassan) est acheté par monsieur Dumont dit « Pierrotin ».

En 1829, la propriété appartient à monsieur Boullier. Elle comporte une maison située à l'emplacement de l'actuel château.

À cette époque le parc est peu étendu. Il est entouré de terrains appartenant à différents propriétaires.

À la mort de monsieur Boullier, vers 1874, c'est Félix Thoureau, son gendre mais aussi maire de L'Isle-Adam (de1869 à 1878), qui lui succède et agrandit le domaine par de nombreuses acquisitions de terres et de bois attenant à son parc.

Il fait démolir l'ancienne demeure pour construire, en 1882, le château actuel dont chaque façade est de style différent. Les plans de ce château sont réalisés par l'architecte Thomas, l'un des constructeurs du Grand Palais à Paris pour l'Exposition Universelle de 1900.

À la fin de l'année 1966, la ville achète la propriété à mademoiselle Thoureau, ce qui permet la construction des résidences de la Faisanderie, du Bois de Boulogne, du gymnase, et l'ouverture de l'avenue de l'Abbé Breuil.

Le château est aujourd'hui un centre de formation pour enfants handicapés.